Les missions de l’IEC et de l’IPCF

L’Institut des experts-comptables et des conseils fiscaux (IEC) et l’Institut professionnel des comptables et fiscalistes agréés (IPCF) sont deux des trois instituts belges des professions économiques. Ils sont tous deux voués à garantir le professionnalisme des acteurs de leur secteur, depuis la formation jusqu’à l’exercice de la fonction.

L’Institut des experts-comptables et des conseils fiscaux (IEC)

La réglementation de la profession d’expert-comptable et du port du titre de conseil fiscal recouvre quatre domaines :

  • les conditions d’admissions et de droit d’exercer ces professions,
  • la surveillance du comportement des professionnels concernés,
  • des normes déontologiques à respecter,
  • des systèmes et procédures disciplinaires à appliquer en cas de non-respect.

L’IEC est tenu de travailler dans ce cadre et veille à la formation de ses membres, à la bonne exécution des missions, et à la protection des titres d’expert-comptable et de conseil fiscal.

Les activités de l’IEC

Les membres de l’IEC sont compétents en matière de :

  • création d’entreprise (étude de marché, plan financier, assistance en matière de crédit,…),
  • développement et croissance de l’entreprise (diagnostic, suivi interne, gestion analytique,…),
  • gestion et révision comptable (organisation et tenue de la comptabilité, établissement des comptes annuels, pratique du droit comptable des PME et ASBL, etc.)
  • fiscalité (expertise fiscale par type d’impôt, analyse et clôture fiscale des comptes annuels, stratégie de distribution des bénéfices, fiscalité immobilière, etc.)
  • prestations juridiques, conseils en matière sociale,
  • transmission et cessation d’entreprise.

D’un point de vue éthique, tout professionnel membre de l’IEC a l’interdiction d’exercer des activités commerciales ou des fonctions d’administrateur ou de gérant de société, sauf autorisation préalable du conseil de l’Institut. L’obligation d’indépendance et le devoir de discrétion sont parties intégrantes de l’approche d’un expert-comptable. Par ailleurs, l’IEC recommande à ses membres d’établir avec leurs clients une lettre de mission qui fixe en toute transparence :

  • les devoirs réciproques,
  • les conditions financières de la collaboration,
  • les délais à respecter.

L’Institut professionnel des comptables et fiscalistes agréés (IPCF)

Fêtant ses 20 ans cette année, l’IPCF est le garant officiel de la profession. Il tient à jour la liste de ses comptables ou comptables-fiscalistes (agréés ou stagiaires). Tout comme l’IEC, il a pour mission de veiller à la formation et à l’organisation permanente d’un corps de spécialistes.
Il veille également au respect de la déontologie et au déroulement du stage de permettant d’obtenir une agréation légale.

Les domaines de compétence

L’IPCF

  • le conseil en gestion de l’entreprise,
  • l’aide à la création d’entreprise,
  • la fiscalité,
  • la comptabilité, des sociétés.