Optimiser la relation avec son expert-comptable

L’expert-comptable reste encore bien souvent dans l’esprit des chefs d’entreprise celui qui permet de se débarrasser des contraintes légales en termes de tenue des comptes.
Son rôle peut pourtant dépasser ce carcan pour offrir bien davantage à l’entreprise. A condition de placer cette relation dans la meilleure configuration.

Première étape : organiser la collaboration

La collaboration entre l’expert comptable et son client doit avant tout s’appuyer sur une base d’organisation administrative solide.
Si ces fondations sont trop fragiles ou inexistantes, le succès de la coopération est sérieusement remis en cause.

De même, le client doit mettre son prestataire en condition d’effectuer son travail de manière performante. Des documents remis au dernier moment condamnent le cabinet comptable à produire un travail insuffisant, et probablement à refuser de poursuivre l’aventure.

Enfin, client et expert-comptable peuvent se réunir pour créer dès le début des outils de travail personnalisés, comme par exemple des tableaux de gestion personnalisés en fonction du type de clients ou de fournisseurs de l’entreprise.

Etre clair sur les prestations demandées

Alors que les experts-comptables ont traditionnellement toujours fonctionné au forfait, la facturation par type de mission est de plus en plus courante dans la profession.
Grâce à ce système, fini les litiges concernant le paiement des activités « annexes » de l’expert-comptable : accompagnement, conseil, etc.

Au client d’être clair sur ce qu’il souhaite payer. Il peut se contenter du « minimum », c’est-à-dire du respect des obligations comptables imposées par la loi aux entreprises.
Il peut aussi profiter des expertises complémentaires de son partenaire. Par exemple :

  • Mise en place de tableaux de bord
  • Aide à la décision
  • Projets spécifiques : ouverture à l’international, investissements immobiliers, revente, etc.

Aller loin ensemble… mais pas trop !

Les cabinets d’expertise comptables sont souvent multi compétences et peuvent vous aider sur de nombreux aspects de l’activité quotidienne de l’entreprise : embauche, acquisition de matériel, renouvellement des automobiles de société, etc.
C’est à vous de penser à solliciter souvent votre expert comptable, à l’avance si possible (si un rendez-vous à la banque fait partie du programme par exemple…), ce qui lui permettra d’avoir une meilleure connaissance de votre entreprise, des spécificités de votre activité et de vous conseiller de manière de plus en plus efficace et rapide.

Attention cependant, l’expert-comptable n’a pas à s’immiscer dans votre gestion. Gardez à l’esprit cette ligne jaune qui ne doit jamais être franchie.

Pour résumer, soyez clair sur ce que vous aller demander, sur ce que vous aller accepter de payer et n’hésitez pas à solliciter votre expert-comptable régulièrement.