Choix d’un logiciel comptable

Vous souhaitez équiper votre entreprise d’un logiciel comptable ? Découvrez ici comment choisir ce type d’application et ses différents avantages.

Pourquoi s’équiper d’un logiciel comptable ?

Logiciel de comptabilité

Beaucoup de tâches comptables sont mécaniques et répétitives : saisies identiques dans plusieurs

comptes ou livres, application de taux, etc. C’est la raison pour laquelle un logiciel  de comptabilité peut rendre votre entreprise plus performante :

  • En vous faisant gagner du temps
  • En facilitant la création de factures et la gestion des règlements reçus
  • En automatisant de nombreuses tâches : suivi clientèle, relance, déclaration de Tva, etc.

Attention cependant : l’utilisation d’un logiciel comptable ne saurait remplacer le savoir-faire d’un comptable. Dans l’idéal, il est conseillé de profiter des deux prestations simultanément.

 

Comment choisir son logiciel comptable ?

Le choix d’un logiciel comptable constitue un engagement sur le long terme pour votre entreprise. Ce logiciel doit aller au-delà de la simple saisie de flux de trésorerie par exemple. Il doit être un outil d’aide à la prise de décision.

Premier conseil : testez-le ! Ou assistez au moins à une démonstration significative de son utilisation.

La liste de critères ci-dessous constitue une base solide pour préciser votre choix  :

  • Exhaustivité : le logiciel comptable couvre tous les cas possibles.
  • Fiabilité : méfiance vis-à-vis des programmes bas de gamme.
  • Ergonomie : prêtez attention à la convivialité et à la facilité d’utilisation.
  • Documents comptables gérés : bilan ? compte de résultat ? autres annexes ?
  • Compatibilité avec d’autres logiciels : avec Microsoft Office par exemple, pour importer directement vos tableaux Excel. Plus important encore : avec le logiciel de votre expert-comptable, pour simplifier vos échanges d’informations.
  • Tarifs : du logiciel comptable, mais aussi de ses modules complémentaires, de la maintenance, des mises à jour, etc.
  • Niveau de sécurité et gestion de la confidentialité.
  • Fonctionnalité : facturation, gestion de la paie et des salaires, déclaration de TVA, stocks, comptabilité analytique, fonctions spécifiques à votre activité, etc.

Pour finir, notez qu’il existe des logiciels comptables gratuits, mais qu’ils ne sont pas forcément conçus pour une prise en main aussi rapide et intuitive que les outils payants, ni aussi fiables (bugs à corriger vous-même).

A l’inverse, vous pouvez demander à ce que soit développée une solution sur mesure, adaptée à vos besoins spécifiques. Ce type de logiciel comptable personnalisé est en revanche nettement plus onéreux.