Choisir son cabinet comptable

Il a accès à de nombreuses données financières de votre entreprise, de son travail dépendent le respect de vos obligations légales (sortie du bilan, déclarations fiscales, etc.) et la qualité de vos indicateurs financiers : mieux vaut viser juste quand vient le moment de choisir votre cabinet comptable !

Externaliser la comptabilité de son entreprise vers un cabinet  comptable spécialisé, c’est s’engager dans une relation de confiance. Comment choisir le cabinet comptable à qui vous accorderez la vôtre ?

Trouver le bon cabinet comptable : soyez pragmatique !

Pour commencer, faites de la proximité un critère de premier plan. Votre expert comptable sera l’un des partenaires des plus importants de votre entreprise. A ce titre, il est préférable de pouvoir le contacter et le rencontrer facilement et rapidement.

Vous ne connaissez pas de cabinet comptable dans votre région (Bruxelles ou partout ailleurs en région Wallonne) ? Faites d’une pierre deux coups ! Comparez le sérieux et les services de plusieurs d’entre eux :

  • des informations concrètes, venant directement du  « terrain »,
  • une liste d’experts-comptables de votre région.

Travailler avec un comptable ayant une bonne connaissance de votre secteur ou de votre métier est un plus certain.

Rencontrez votre futur comptable !

Vous avez récolté quelques noms de professionnels de la comptabilité pour PME ou pour profession libérale ?

Premier reflexe : vérifiez que chacun d’entre eux appartient à l’Institut des Experts-comptables et des Conseils fiscaux. Personne ne peut utiliser le titre d’expert-comptable en Belgique sans être membre de l’Institut. Il s’agit d’une garantie quant aux compétences, au savoir-faire  et à la déontologie de vos interlocuteurs.

L’étape suivante est la plus importante : rencontrer chacun, en prenant le temps nécessaire, comme pour un entretien de recrutement.

Il s’agit d’un passage quasi-obligé car la qualité contact que vous établirez avec votre expert comptable conditionnera pour l’essentiel l’efficacité de votre collaboration.

Vous discuterez souvent avec votre comptable de problèmes financiers ou fiscaux qui peuvent être assez techniques. Si vous avez du mal à le comprendre, ou qu’il ne sait pas adapter son discours à un interlocuteur non spécialisé, vous serez privé de bien des choses qu’un bon expert comptable est censé apporter à ses clients.

Bonne entente et respect mutuel sont plus que bienvenus lorsque l’enjeu est une déclaration de TVA conforme ou un bilan annuel exact.

Si les prestations de votre bureau d’expertise comptable ne vous conviennent plus, vous pourrez vite changer d’interlocuteur : selon ses propres statuts, l’expert-comptable est révocable à tout instant. Seule contrainte : respecter le préavis figurant dans le contrat. Dans la pratique, il est rare qu’un tel contrat ait été établi entre les 2 parties…

Enfin veillez à l’exactitude et à la précision de la lettre de mission. Ce document décrit la mission qui incombe au cabinet comptable de votre entreprise ainsi que les honoraires associés.